21 janvier 2007

L'Illusionniste

l_illusionniste_haut

Cine : l'illusionniste

Film d’ouverture du Festival de Deauville, L’illusionniste se remarque par la qualité de son casting, principale source du plaisir pris à cette production classique, manquant un peu de souffle à défaut de charme. Pour son deuxième long métrage de fiction, Neil Burger - révélé avec un faux-docu consacré à l’assassinat de Kennedy – livre une adaptation soignée, sinon « possédée », de la superbe nouvelle de Steven Millhauser : Eisenheim l’Illusionniste.

L'ILLUSIONNISTE
Un film de Neil Burger
Avec Edward Norton, Paul Giamatti, Jessica Biel, Rufus Sewell
Durée : 1h50
Sortie : non communiquée

Situé à Vienne en 1900, le film débute avec la fascination exercée sur les foules par un mystérieux illusionniste, Eisenheim, dont les tours de magie semblent cacher de vrais pouvoirs surnaturels. La réapparition de son amour d’enfance, Sophie von Teschen (Jessica Biel), l’amène à pousser très loin ses jeux de scène, quitte à risquer la vie de sa belle et attirer l’attention de l’inspecteur Uhl (Paul Giamatti), déterminé à prouver l’imposture cachée derrière son spectacle.

Au-delà des possibilités visuelles offertes par un thème aussi fascinant que la prestidigitation, c’est un grand film d’amour qui se présentait à Neil Burger. L’absolu romantisme du lien qui unit Eisenheim à Sophie est bien au cœur de son propos, mais de façon plus attendrissante qu’envoûtante. L’ensemble est reconstitué avec application, mais surtout magistralement interprété par Edward Norton et Paul Giamatti.

Manifestement habité par ce personnage évoluant à la limite du surnaturel, Edward Norton prend un plaisir communicatif aux jeux de miroirs que lui offre son personnage. Il n’est pas compliqué de faire le lien unissant l’acteur au prestidigitateur, mais ce lien semble particulièrement s’imposer quand il s’agit du roi de l’implication, capable de se glisser dans la peau d’un néo-nazi pour American History X ou d’encaisser les coups dans le cultissime Fight Club.

Norton avait déjà révélé un certain romantisme dans Au nom d’Anna, son premier long métrage en tant que réalisateur. Il confirme avec L’Illusionniste une vraie capacité à se glisser dans la peau d’un amoureux fou et un attrait évident pour les personnages doubles, complexes. L’intensité de son regard est pour beaucoup dans le mystère qui émane de ce magicien suspecté d’occultisme, aussi convaincant dans la peau d’un supposé charlatan que dans celle d’un ardent Roméo.

Toujours très soucieux de la préparation de ses rôles, Edward Norton a passé plusieurs mois à répéter les numéros qu’il interprète sur scène. Mention spéciale aux simples tours de passe-passe exécutés dans le film, moins facilement « truquables » par la magie du cinéma et donc plus fascinants aux yeux d’un spectateur difficile à bluffer.

Face à lui, Paul Giamatti, est, comme à son habitude, très juste, notamment dans les scènes qui le confrontent à Rufus Sewell, magnifique de jalousie et de sauvagerie contenues. La qualité très mâle de ce casting n’est pas pour rien dans la facilité avec laquelle on accepte de se laisser prendre par la main. Jessica Biel, de son côté, fait un peu trop figure de simple caution féminine pour tirer son épingle du jeu : le scénario ne lui demande que d’assurer le minimum : être belle…

the_illusionist_1

Source :Excessif.com

Ma propre Opignion:

C'était un bon film surtout grace a Edouard norton *bave* et son regard Envoutant! Mais Jessica Biel elle était pas terrible dans ce rôle je suis peut être influencer par la serie dans laquelle elle a joué qui est "7 a la maison" elle était vraiment niaise dans cette serie enfin.
Après il y a eu qques probléme avec la bande son.Il film les pas en gros plan et le son du choc de la semelle contre le parquet se fait entendre avant que le pied ne se pose et les lèvres des personnages bouge mais ce n'est parfois quand décalange qu'on entend le son .
BOn daccord ce n'est pas que dans ce film.
Je pense que sa vaut le coup de l'acheté en DVD rien que pour avoir la VO avec la vois d'Édouard Norton.
VOus trouverez dans ce film aussi Rufus Sewell^^.
Mais sinon les Illusion son très bien faite même si c'est du cinéma on dirait que c'est vrai j'ai pensé durant tous le film "C'est excellent c'est magnifique".
Un film que je vous conseil chalereusement^^j'en suis sorti étourdi et bluffé ((Hmm ces mots sont tous de même un peu forts))

Bon film ;)!

Posté par xXJuneXx à 00:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'Illusionniste

Nouveau commentaire